Soutien aux grévistes de la faim en lutte contre l’expropriation des paysans de Notre Dame des Landes.

Gaëlle Rougier était présente à Nantes le samedi  28 avril, en soutien aux grévistes de la faim en lutte contre le projet d’aéroport de NDDL.

Elle a précisé que cet aéroport a déjà coûté 29 milliards d’euros à la Région Bretagne, subvention que les élus Europe Ecologie Les Verts ont bien-sûr dénoncée.

Elle a rappelé que pour EELV, cet aéroport est un projet absurde à tout point de vue : il implique la disparition de terres agricoles, de bocage et de zones humides nécessaires à l’alimentation en eau notamment du bassin nantais et à la biodiversité.

Il est extrêmement coûteux pour les collectivités locales et peu créateur d’emplois perennes.

Enfin, la construction d’un tel aéroport aurait des conséquences sur l’aménagement du territoire de tout l’Ouest Breton, avec un risque de déséquilibre accru entre les pôles urbains Nantes-Rennes et l’ouest de la Bretagne administrative.